Des traitements qui soulagent l’herpès génital

 

On l’a dit, le virus de l’herpès reste à vie dans l’organisme et se manifeste de manière visible régulièrement, d’où l’appellation de maladie chronique. Aucun traitement permettant d’éradiquer définitivement le virus de l’organisme n’existe pour le moment.

 

Il existe néanmoins des traitements efficaces (disponibles sur prescription ou sans prescription en pharmacie) qui facilitent la guérison des poussées et/ou réduisent la multiplication du virus.

 

 ———————————————————————————

 

Les traitements actuels

Les traitements actuels reposent sur l’utilisation de substances antivirales (aciclovir, valaciclovir, etc) par voie orale (comprimés).

 

Des gels ou des crèmes contenant ces mêmes substances anti-virales sont également disponibles mais leur efficacité n’est pas reconnue dans l’herpès génital1. En effet, les médicaments anti-viraux empêchent le virus de se répliquer. Ce mode d’action n’a pas d’intérêt si l’administration est locale, la crème ou le gel n’atteignant pas le site de réplication du virus.

 

Le traitement anti-viral par voie orale permet de limiter la durée et l’intensité des poussées d’herpès génital mais ne permet pas de supprimer le virus, qui reste endormi dans l’organisme entre les poussées. Le traitement anti-viral par voie orale n’agit pas sur la douleur.

Le premier traitement symptomatique local

Un nouveau traitement permet, lui, d’agir sur les symptômes de l’herpès génital. Son nom ? Clareva Gel. Ce traitement a été développé spécifiquement pour agir sur les symptômes douloureux dans l’herpès génital. Son format gel permet une application facile et un soulagement rapide. Dès les premiers signes annonciateurs, l’application précoce du gel vous soulage très vite. Clareva Gel est disponible en pharmacie sans ordonnance.